Déverrouillons la FranceLibérons-nous de
l'occupation financière

Pourquoi je suis candidat

Les Français souffrent. Face au démantèlement de notre industrie et de notre agriculture, face au chômage, au risque de guerre et au bouleversement de nos repères sociaux, vous ne croyez plus au régime des partis. Vous avez raison. Ils sont devenus incapables d’œuvrer au bien commun, incapables de nous garantir l’emploi, la santé et une éducation dignes, incapables de faire face à la tempête qui s’est déchaînée sur le monde. Ils ont abandonné la jeunesse. C’est pourquoi j’ai décidé d’être candidat à la présidence de la République. > Lire la suite

Le rendez-vous incontournable de l'élection présidentielle 2017.

Jacques Cheminade dialogue avec la nation

Tous les mois, en direct sur ce site

Prochain DALN jeudi 23 juin à 19h

Sans langue de bois, Jacques Cheminade répond à vos questions en s’efforçant d’éclairer les problèmes, tout en traçant des pistes de solution.

Ce débat public essentiel vise à couper l’herbe sous les pieds d’une oligarchie financière qui nous prépare le cirque électoral de 2017.

Cliquez ici pour poser une question


En direct ici --->

La campagne en images

  • Fermer

    7 mai - Marché de Viroflay

    Education populaire et mobilisation.

  • Fermer

    11 mai - Lembras (Dordogne)

    Jacques Cheminade invité par le maire de Lembras, Michel Terreaux. En réunion avec des élus locaux et des médias.

  • Fermer

    12 mai - Paris

    Distribution de tracts pendant la manifestation sur la loi travail.

  • Fermer

    19 mai - Place de la Sorbonne (Paris)

  • Fermer

    12 mai - Bordeaux

    Discussion avec les militants Bordelais de la stratégie pour la présidentielle.

  • Fermer

    20 mai - Carmaux

    A Carmaux, Jaurès s'est accordé avec Cheminade pour la Paix par le développement ! Diffusion 200 ex. du Nouvelle Solidarité et appelle à soutenir notre campagne pour 2017: Enfin, le retour des grands !

  • Fermer

    21 mai - Bordeaux

    Dans le fief de Juppé, les militants de Solidarité et progrès soutiennent la candidature de Jacques Cheminade pour une politique de coopération et de développement industriel.

  • Fermer

    24 mai - Paris - Denfert Rochereau

    Distribution matinale à Denfert pour inviter nos concitoyens à suivre le prochain Dialogue avec la Nation de Cheminade.

  • Fermer

    24 mai - Paris - rue Daguerre

    Pour diffuser les solutions: pédagogie et prise de contact !!

  • Fermer

    31 mai - Porte de Versailles (Paris)

    L’équipe de campagne au congrès des maires.

  • Fermer

    12 juin - Fontainebleau

  • Fermer

    20 juillet - La défense

    "Il faut proclamer l'état d'urgence en Europe" devant la Société Générale.

Nouvelles du front

20 juillet
Cessons de nous plaindre ! Car se plaindre sans agir conduit à un repli sur soi qui s’exprime politiquement sous forme de xénophobie (c’est la faute à l’autre) et individuellement d’une obstination à ne pas grandir. Agissons donc en relevant les défis qui nous sont jetés. Ce sont d’abord la chute du système financier et l’absence d’une culture porteuse d’espérance. Les banques italiennes,...
Lire la suite
Paris, le 18 juillet 2016 – Passé le délai de deuil, il est impératif d’en venir au temps de la réflexion et de l’action. N’opposer qu’une réponse sécuritaire, pour aussi nécessaire qu’elle soit, à l’attaque terroriste, revient à admettre que l’initiative reste à l’attaquant, face auquel le chef de l’État ne ferait que réagir. L’action doit, elle, répondre à l’exigence de paix et de vie que nous exprimons...
Lire la suite
Les principales banques de la zone euro se trouvent en état de faillite virtuelle. Pour un grand nombre d’entre elles, leurs capitaux propres par rapport à leurs engagements ne dépassent pas 5 %. En ce qui concerne la Deutsche Bank, décrite par le Fonds monétaire international comme une bombe à retardement pour l’économie mondiale, ce chiffre est de 2,76 %. Ce qui signifie en clair que la défaillance...
Lire la suite
La France vient d’être, une fois de plus, frappée par un terrorisme criminel. Et de nouveau notre Président de la République, notre ministre de l’intérieur, notre Premier ministre expriment d’un ton grave leur tristesse et leur volonté de combattre les terroristes, mais sans s’attaquer aux causes de la barbarie. La cause principale est leur complicité avec une politique de soutien au djihadisme...
Lire la suite
Tous les articles
↑ Haut de page