Libérons-nous de l'occupation financière
  • J’agis !
  • Archives

    Déclaration de Jacques Cheminade à la suite du lundi noir

    mardi 25 août 2015

    Partagez l'article

    Déclaration de Jacques Cheminade, président de Solidarité et Progrès

    25 août 2015 - Face à l’effondrement du système financier atlantiste, dont nous assistons aujourd’hui aux premières salves, notre pays a besoin d‘hommes capables de faire face au péril et de redonner à la France sa vocation universelle.

    Nous devons rétablir, contre les spéculations insensées, une économie vouée à l’essor des forces productives et au respect du travail humain.

    Un Glass-Steagall global est nécessaire pour mettre hors d’état de nuire le système de la City et Wall Street et de leurs collaborateurs européens.

    Je m’attache à réunir toutes les forces capables de résister en se battant pour un projet de développement mutuel, une politique de crédit public pour l’investissement dans l’infrastructure et un nouveau Bretton Woods purgé des privilèges monétaires. J’appelle, dans ce but, à ce que se réunisse de toute urgence, avec la participation déterminante des BRICS, une conférence internationale pour la paix par le développement mutuel, effaçant les dettes illégitimes et redonnant priorité à ce qui est humain en l’homme : l’esprit de découverte et le service du bien commun et des générations à naître.

    Il ne s’agit plus de G7, G8 ou G20, le temps des compromis sans substance est révolu, car nous devons relever le défi du futur de la civilisation humaine et arrêter la fuite en avant vers l’autodestruction et la guerre.