Libérons-nous de l'occupation financière
  • J’agis !
  • Archives

    Déclaration de Jacques Cheminade suite à l’allocution de François Hollande

    lundi 31 mars 2014

    Partagez l'article

    Paris, le 31 mars 2014 – Le Président de la République nous a parlé d’un « moment important » alors que nous vivons une tragédie. Notre pays se trouve sous la tutelle d’une oligarchie financière et son gouvernement pratique une politique atlantiste qui est à l’opposé de la politique d’indépendance nationale de Charles de Gaulle et même de François Mitterrand.

    François Hollande vient de nommer Manuel Valls pour conduire le gouvernement de la France. La politique d’austérité dans laquelle il se trouvera enfermé ainsi que le succès qu’il a rencontré lors des primaires du Parti socialiste laissent mal augurer d’un éventuel rassemblement des Français.

    En ce qui concerne l’Europe, le Président de la République entend la convaincre d’une conversion de la France à la compétitivité et à la croissance, ajoutant un pacte de solidarité au pacte de responsabilité. Ce n’est que recommencer son engagement passé d’ajouter une politique de développement et de croissance au Traité sur la stabilité, la coordination et la gouvernance (TSCG). On a vu alors avec quel succès. Les conditions économiques générales sont de toute évidence aujourd’hui encore pires.

    Après une réforme bancaire qui a été un simulacre, il s’agit aujourd’hui d’une nouvelle occasion perdue. Réunir les Français exige un engagement qui soit à la hauteur du défi que nous lance l’histoire.