Libérons-nous de l'occupation financière
  • J’agis !
  • Archives

    La France doit dire fermement « non » à l’aventurisme anglo-américain

    mercredi 21 décembre 2011

    Partagez l'article

    Déclaration de Jacques Cheminade

    Paris, le 21 décembre 2011 – Le secrétaire à la Défense américain Leon Panetta et, surtout, le président Barack Obama, viennent de déclarer qu’« aucune option n’est exclue » pour empêcher l’Iran de se doter de l’arme nucléaire. En clair, cela signifie que les autorités américaines sont éventuellement prêtes à bombarder l’Iran ou à soutenir un bombardement par les Forces armées israéliennes, sans préciser par quel moyen ni avec quel type d’armes.

    Il est temps que le ministre de la Défense et le président de la République de notre pays déclarent, quel que puisse être leur sentiment par ailleurs, qu’ils ne participeront pas, qu’ils n’encourageront pas ni ne soutiendront en aucun cas une telle aventure pouvant très rapidement dégénérer en conflit catastrophique pour tous, y compris à l’échelle nucléaire.

    Il est urgent qu’ils le fassent, dans l’intérêt de l’humanité, de l’Europe, de la France, de la sécurité de tous les pays du Moyen-Orient, y compris d’Israël, et du monde.

    C’est aussi une condition pour que notre pays cesse de jouer les « partenaires juniors » de l’oligarchie financière et renoue avec notre politique d’indépendance nationale des années 1960.