Libérons-nous de l'occupation financière
  • J’agis !
  • Le Lab Europe1 : Jacques Cheminade en visite au salon des jeux vidéo

    vendredi 2 novembre 2012

    Partagez l'article

    Le site d’information Le Lab Europe1 s’est intéressé à la visite de Jacques Cheminade à la Paris Games Week le 31 octobre.


    Jacques Cheminade en visite au salon des jeux vidéo

    JOUE-LA COMME CHEMINADE - Pendant la campagne présidentielle, le candidat Jacques Cheminade avait tiré sur les jeux vidéo violents. Le fondateur de Solidarité et Progrès songeait même à les faire interdire.

    Ce 31 octobre, l’atypique candidat s’est rendu au Paris Games Week, rendez-vous annuel de la capitale dédié aux jeux vidéo. Une visite à l’initiative d’un journaliste des Inrocks, qui souhaitait emmener l’ancien candidat à l’élection présidentielle au milieu des gamers parisiens.

    L’occasion de rencontrer des joueurs et des professionnels du secteur. Accueilli par les responsables du salon, il a notamment pu rencontrer les membres du Pegi, système d’évaluation des jeux vidéo qui fixe une classification par âge.

    Après sa visite, Jacques Cheminade n’a pas changé d’avis, il "considère toujours que des jeux sont trop violents et devrait etre interdits", indique son entourage. "Il y a aussi un énorme problème d’addiction", précise-t-il soulignant qu’il a trouvé beaucoup de gens d’accord avec lui sur ce sujet au salon.

    A la Porte de Versailles, il a aussi pu rencontrer des producteurs de jeux vidéos, par exemple les français d’Ubisoft, et des joueurs. Jacques Cheminade a pris un peu de temps devant les bornes de certains jeux, parmi lesquels "Assassin’s Creed 3", jeu d’aventure avec la guerre d’Indépendance des États-Unis pour toile de fond.

    Un jeu que le politique trouve "bien réussi" mais dont il regrette que cela se réduire à une histoire d’assassin."Ca reprend bien l’histoire de la révolution américaine", se réjouit-il.

    Mais Jacques Cheminade le joueur est plutôt branché simulation. Voire serious gaming. Parmi les titres qui ont retenu son attention : Bridge constructor et Farming simulator. Des jeux très politiques puisque le premier permet de construire des ponts, le second de gérer des fermes.